Volte Joyeuse, Stage estival de danse et musique ancienne

Stage Estival 2021 Volte Joyeuse

Date(s) et heure
samedi 31 juillet 2021 - dimanche 08 août 2021, Toute la journée

Emplacement
Maison de la Danse, 89000 Auxerre, France

Contributeur·rice
Bernadette Jacquet

Catégorie


Stage estival 2021 à Auxerre, “Volte joyeuse”

« A balli, a balli liete venite  »*

Si le monde marche sur la tête, si nous avons le sentiment d’être des marionnettes, faisons volte-face et dansons avec légèreté et humour.

Carnaval, fête des fous sont les manifestations d’un monde inversé. Déjà connus dans l’antiquité, ces moments de logique à l’envers avec négation de l’ordre établi se codifient dès la Renaissance.

Volte Joyeuse, le 8 août 2021 à l’Abbaye Saint-Germain, sera une réminiscence d’une retraite illuminée d’Auxerre, réputée au XIXème siècle, avec son cortège de chars à thèmes, constituant ainsi les différents tableaux du spectacle. Dans l’esprit des Fêtes vénitiennes de Campra, la représentation sera l’expression des émotions et des réjouissances collectives d’une fête dansante, où se mêleront les facéties de personnages carnavalesques.

Pour clore la soirée, cette allégresse festive sera partagée avec le public au Bal Renaissance sur le parvis de l’Abbaye (si la situation sanitaire nous le permet).

                PS :*      « Viens aux danses, aux danses heureuses » tiré du texte de Se l’aura spira de Frescobaldi

Animateurs du stage:

Renaissance Italienne

Bernadette Jacquet et Stéphane Quéant

Danse Baroque

Gudrun Skamletz

Flûte et Tambour

Solène Riot

 

L’Organisateur du stage:

Bassa Toscana

La compagnie Bassa Toscana a été créée fin 2000. Elle a établi son siège à Auxerre, en Bourgogne, pour mettre en valeur le patrimoine et l’histoire de la région. Bassa Toscana fait le pari d’une offre culturelle originale, fondée à la fois sur les connaissances historiques et patrimoniales et sur la convocation du rêve et de l’imaginaire. Les costumes sont des reconstitutions de gravures des XVe et XVIe siècles. Quant aux danses, ce sont les traités de Négri, de Caroso et de Thoinot Arbeau, chanoine de Langres (« Orchésographie », 1588) qui ont permis de retrouver les chorégraphies de la Renaissance.

La compagnie Bourguignonne propose des créations, des conférences dansées, des stages et des ateliers pour enfants ou adultes qui mettent en valeur le lien fort entre le passé et le présent, entre le patrimoine et le monde actuel. A travers la découverte et la pratique de la danse Renaissance, Bassa Toscana a pour ambition de révéler la richesse d’un patrimoine français dans le but d’affermir la cohésion et le lien social autour des valeurs artistiques et historiques.

La rencontre avec Obsidienne et Compagnie permet aux chorégraphes de Bassa Toscana de participer aux créations de ce groupe musical (Ballades en balades, Fricassée de chansons, Le Jardin des Délices, Miracle, le Roman de Fauvel, le Livre Vermeil de Montserrat, Chantons sous la neige et Le Monde à l’envers  pour les fêtes de l’âne entre 2005 et 2019 ou encore, L’Amour de moy s’y est enclose, pour les festivals de musique ancienne de Nantes et du Haut Jura).

Bassa Toscana a été engagée dans plusieurs projets au côté de La Fenice avec Jean Tubéry élargissant son répertoire à la danse Baroque.

La compagnie est également associée à d’autres ensembles musicaux tels que Perceval, Les Coccigrues, Les Hautbois d’Henry IV, La Bellezza, La Maurache, Joër… Elle a franchi les frontières de l’Allemagne avec les musiciens de l’Ensemble La Voilotte de Mannheim. La collaboration avec le conservatoire d’Auxerre a permis la création de nombreux spectacles, réunissant dans une même émotion scénique amateurs et professionnels.

Les intervenants:

Bernadette JACQUET

Tout en obtenant son diplôme d’architecte (DESA),  elle suit une formation de danse classique avec L. Legrand, Y. Casati et J. Fynnaert, qu’elle enseigne à l’école de Paris Centre et au CCY. Après une carrière internationale dans diverses compagnies, le cinéma (Tess, Monsieur de Pourceaugnac) et le théâtre (Le Bourgeois Gentilhomme) la guident vers la danse historique. Elle intègre la compagnie du Roi René pour de nombreuses productions dont le Festival d’Anjou. Devenue chorégraphe et danseuse de Bassa Toscana, elle y anime des stages, des bals, des conférences et participe aux créations de concerts et spectacles de plusieurs ensembles musicaux dont Obsidienne, La Fenice et La Bellezza.

Stéphane QUEANT

Danseur professionnel, il est titulaire du diplôme d’état de professeur de danse classique. Des tournées internationales lui permettent de danser dans Le Lac des Cygnes et Casse-Noisette. Sous la direction de F. Nault (Grands Ballets Canadiens), il connait avec Carmina Burana les grandes scènes de Nice et du Théâtre des Champs Elysées. L’opérette le conduit à Dijon pour une saison et dans de nombreux théâtres français. Au sein de la Compagnie du Roi René, il participe au festival d’Anjou et crée en 2001, avec Bernadette Jacquet, la Compagnie Bassa Toscana (danse médiévale, renaissance et baroque).

Bernadette et Stéphane, formés par C. Bayle, MG. Massé, B. Gondoni, B. Sparti, A. Yepes, D. Wortelboer, C. Gracio-Moura, sont membres de PRO DA (Fédération des Professionnels en Danse Ancienne).

Gudrun SKAMLETZ

Après une formation pluridisciplinaire en Allemagne et en France, Gudrun Skamletz s’engage dans son parcours de danseuse, aussi bien dans la danse contemporaine que dans la danse ancienne, collaborant entre autres avec C. Bayle, B. Massin, C. Roussat & J. Lubek, H. Hazebroucq. Depuis 2008 elle signe plusieurs chorégraphies, dont celles de Cadmus et Hermione (J.-B. Lully) à l’Opéra Comique à Paris (B. Lazar, V. Dumestre/Le Poème Harmonique), de Pygmalion (J.-Ph. Rameau) à Trondheim (J. Leblanc, Ch. Rousset) et des Fâcheux de Molière (J-D. Monory/La Fabrique à Théâtre). Dans son parcours, elle a l’occasion de rencontrer les univers de différents chefs d’orchestre (J. E. Gardiner, W. Christie, Ch. Rousset, V. Dumestre, J.-C. Malgoire, J. Savall …), et ceux de metteurs en scène de théâtre comme B. Lazar, L. Moaty, J.-D. Monory et J.-Ch. Blondel. La transmission du mouvement lui tient à cœur : elle est investie dans l’enseignement régulier de la danse ancienne pour des publics de jeunes (Conservatoires du 6e et du 14e arr. de Paris) et d’adultes (ass. Les Fêtes d’Hébé), et elle donne entre autres des stages et des ateliers pour musiciens (Université Mozarteum Salzburg, Zürcher Hochschule der Künste). Depuis 2010, Gudrun est diplômée en Somato-Psychopédagogie et titulaire d’un DU en Pédagogie Perceptive, depuis 2016 d’un DU en Danse et éducation somatique. Gudrun Skamletz développe son travail chorégraphique personnel au sein de la Compagnie Les Grands Ecarts depuis 2018. Elle est membre du CA de la Fédération Française des Professionnels en Danse Ancienne PRO DA.

Solène RIOT

Flûtiste et cornettiste à bouquin, est diplômée du Conservatoire Royal de la Haye (Pays-Bas) et du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris. Son intérêt pour le Moyen Âge et la Renaissance l’ont amenée à se spécialiser en cornemuse et en flûte à une main et tambour. Elle découvre les musiques à danser de la Renaissance avec la Compagnie Maître Guillaume et la Compagnie Outre Mesure et travaille main dans la main avec la Compagnie Bassa Toscana. Lors de son parcours, elle s’est produite en concert avec des personnalités comme Jordi Savall, Jean Tubery, Vincent Dumestre et Emmanuelle Haïm. Elle se produit principalement avec l’ensemble vocal de Notre-Dame de Paris, la compagnie La Tempête et l’Ensemble La Bellezza qu’elle a créé et qu’elle dirige depuis 2010. Elle a travaillé 11 années au sein de l’équipe des conférenciers du musée de la musique de la Philharmonie de Paris. Titulaire du Diplôme d’État de musique ancienne, Solène transmet aujourd’hui sa passion à la Cité des arts de Chambéry.

Programme des danses

Bassa di Schastiglia

Figlia di Guglielmo – De pratica seu arte tripudii vulgare opusculum (Guglielmo Ebreo)

Mascherada (Bassa Toscana)

Amor Mio – Il Ballarino   (Fabritio Caroso)

Alta Gonzaga  (Fabritio Caroso)

Nido d’Amore – Nobilità di Dame   (Fabritio Caroso)

Cortesia Amorosa – Gratie d’Amore   (Cesare Negri)

Se l’aura spira – Frescobaldi  (Bassa Toscana)

Le Cotillon à quatre Musique : M. Corette     (Feuillet 1705/06)

La Bourrée de Basque, contredanse Musique : anonyme    (Feuillet 1706)

La Savoye Musique : Ch. H. Gervais      (Pécour 1700)

La Conty Musique : A. Campra  (Pécour 1700)

Le Chérubain Musique : A. Campra   (Pécour (Gaudrau) 1713)

 

renseignements et plaquette sur www.bassatoscana.fr